vendredi 16 novembre 2018

Espace naturel sensible du Plain à Damelevières : l'évolution du méandre

Notre petite promenade de découverte de l'espace naturel sensible du Plain , à Damelevières, a aiguisé ma curiosité sur cet ancien méandre de la Meurthe. Les cartes géographiques permettent  d'avoir une idée sur le vagabondage de la rivière et de ses acolytes, et en particulier le ruisseau de Chaufontaine.

carte des Naudin 1735-1740 sur site GrandEst
Quel degré de précision pouvait donc avoir les relevés du géographe de l'équipe Naudin ? La sinuosité de la rivière apparaît nettement sur cette carte ; deux ruisseaux venant des directions d'Haussonville et de Charmois se rejoignent à l'est de Damelevières pour se jeter dans la Meurthe plus au nord. 

carte d'état-major 1820-1866 sur Géoportail
Au 19e siècle, la Meurthe forme un grand méandre ; au nord, s'y jette le ruisseau de Clos-Prés venant de Vitrimont  qui, plus tard, va constituer en partie le lit principal de la rivière. Au sud-est, c'est le ruisseau de Chaufontaine qui la rejoint.

Cette carte a été mise à jour après 1860, comme en témoigne la présence de la ligne de chemin de fer Blainville-Vesoul. Les cartes n'étaient pas totalement remaniées lors des mises à jour. A cette période, le méandre avait sans doute déjà évolué car il est très différent seulement 20 ans plus tard.
carte des environs de Lunéville sur Gallica 1882
Sur cette carte de 1882, le grand méandre laisse la place à un réseau complexe de cours d'eau.

carte IGN sur Géoportail
L'espace naturel du Plain aujourd'hui. Le ruisseau de Chaufontaine a deux sorties vers la Meurthe. L'aménagement de la gare de triage, à partir de 1911, a nécessité la rectification et le détournement du cours de la Meurthe, comme je l'apprends dans l'ouvrage d'André Claudel* ;   le ruisseau de Clos-Prés longe maintenant la voie ferrée, alimente l'étang de Morteau et perd sa vitalité un peu plus loin.

Merci à tous ceux qui pourront apporter des compléments -ou des rectifications- à cet article de bien vouloir m'en faire part. Je les publierai avec plaisir !



* Damelevières - Campagne Lorraine - du chemin rural au chemin de fer, André Claudel, ancien maire, édité par la municipalité de Damelevières en 1999. (ouvrage toujours disponible en mairie).