vendredi 8 février 2019

Un Lorrain vainqueur du Mont-Aiguille

Image de l'émission (capture)
L'émission "les Racines et les Ailes" que France 3 a consacrée le mercredi 30 janvier 2019 au Dauphiné, nous a fait découvrir un patrimoine magnifique et des hommes et femmes bien attachants.

Magnifique survol de ces montagnes somptueuses bien connues de Pascal Bombardier, alpiniste renommé.




En passant à proximité du Mont Aiguille,  il a rappelé que cette surprenante plate-forme de plus de 2000 m d'altitude a été le théâtre du début de l'alpinisme en 1492.


Charles VIII, roi de France, voulant montrer sa domination sur le Dauphiné, a commandé l'ascension de cette falaise aux parois déchiquetées en la confiant à une équipe "d'escaleurs". Ce fut un exploit extraordinaire.

Ce lieu avait, jusqu'alors, était appelé "montagne inaccessible".



Que vient faire cette histoire dans un blog consacré à Haussonville et à son territoire ? Le responsable de l'expédition était Antoine de Ville,  seigneur de Domjulien, petit-fils de Jean d'Haussonville et d'Irmenson d'Autel, et fils de Jeanne d'Haussonville qui avait épousé André de Ville (de Ville sur Illon) !

Un alpiniste célèbre parmi les descendants des Seigneurs d'Haussonville ! Cela mérite qu'on en parle.

d'après Google Earth
Il réalisa cette ascension "en compagnie d'un écheleur du roi, spécialiste des prises d'assaut de forteresses, d'un maître tailleur de pierres, d'un charpentier, de deux porteurs et de deux hommes d'Eglise" nous précise Georges POULL (Les Vosges, 1985).

Avant de rejoindre Charles VIII,  Antoine s'était illustré en Lorraine, en particulier lors de la bataille de Nancy de 1477 auprès du Duc René II.

Si vous aimez l'histoire et l'histoire de l'alpinisme, vous pouvez en savoir plus sur sa vie et ses exploits. Des sources existent car Antoine et ses compagnons ont laissé des lettres dont on peut en partie trouver la transcription ICI .

 "C'est le plus horrible et épouvantable passage que je vis jamais" écrit-il dans la lettre qu'il adresse le 28 juin 1492 au Président de Grenoble pour lui demander qu'il lui envoie quelqu'un pour constater la réalité de son exploit.

Il continuera à participer à d'autres aventures plus guerrières au service du Roi de France, comme la tentative de récupération du Royaume de Naples qui avait déjà beaucoup préoccupé notre duc de Lorraine, René Ier d'Anjou.

Il est vrai que l'histoire nous a plutôt laissé en mémoire, de cette année 1492, un autre évènement bien plus important : la découverte, quelques mois plus tard,  de l'Amérique.



A l'occasion de mes pérégrinations sur les traces de la famille de Ville, seigneurs de Domjulien, j'ai découvert l'article qu'Olivier Petit a consacré, dans son blog Patrimoine de Lorraine, à l'église de Domjulien qui possède de magnifiques sculptures : mise au tombeau, retable, statue de la Vierge, et aussi une pierre tombale d'Antoine de Ville, le grand'père de notre aventurier. 


Voici quelques références pour découvrir les exploits d'Antoine de Ville :

 Bulletin de la Société d'Etudes des Hautes-Alpes
Un lorrain précurseur de l'alpinisme au XVe siècle
Histoires verticales de Stéphane Gal (extraits)
Le blog "Grenoblophiles"
Le blog de Panta Rhei